.: live transmission :.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 22 décembre 2007

Éloge à Märklin

Quand j'étais tout petit tout petit, mon papa m'avait offert un train électrique Märklin et m'avait appris à en prendre soin. J'avais trois locomotives, une BR24 (toute pareille à celle là) et deux rustiques 3087 (comme celle-ci mais en noir).. Elles évoluaient alors sur un petit réseau de rien du tout, composé de deux ovales qui se coupaient grâce à deux aiguilles courbes.. J'avais fait mes premières armes dessus, mais le décor restait... inexistant en fait. Plus tard, le réseau s'était déplacé, j'avais un peu plus de matériel, mais c'est une autre histoire.

Et bien, cette après-midi, mon papa a décidé de ressortir la toute vieille planche sur laquelle était collé la première version de mon réseau, avec ses deux ovales. Nous avons retrouvé mes vieilles voies M, qui ont disparues du catalogue il y a quelques années pour être remplacés par la nouvelle voie C, et j'ai refait le réseau tel qu'il était il y a maintenant presque plus de vingt ans, avec même de la poussière d'origine sur les rails !

Donc, je remonte les voies, sans les nettoyer préalablement... Je branche le vieux transfos bleu, bruyant et qui vibre très légèrement, je colle une loco.. Elle a du mal à démarrer, mais elle démarre quand même. Quelques tours de roues plus tard, elle se sentait toute jeune, comme si elle ne s'était jamais arrêté. J'essaye mes autres locos. Une des 3087 fonctionne bien mais le moteur est moyen ; l'autre démarre mal et a besoin d'être graissée, je lui change le frotteur par un neuf que l'on avait gardé en stock.. Surprise, elle remarche aussi comme au début ! J'essaye la marche arrière, et rien.. Elle ne recule pas. Que faire ? Après plusieurs diagnostics fumeux, il s'avère que c'était simplement un fil qui s'est dessoudé, l'affaire a été réglé en cinq minutes.

Alors vraiment, je loue ce beau matériel qui n'a jamais défailli. Solide, robuste, voilà des mots qui qualifie bien la marque Märklin. J'espère que cela durera encore longtemps.

dimanche 16 septembre 2007

Belle journée à Longueville (77)

Les journées du patrimoine, le 15 et 16 septembre, invitent les français à se rendre dans les musées ou encore à participer à des évènements organisés par diverses associations. Pour cette occasion, Mlle M. et moi avons décidé d'aller visiter le musée vivant du train à vapeur de l'Ajecta.
141tb407_face_verticale.jpg L'Ajecta est une association dont le but est de sauvegarder et surtout de faire vivre le patrimoine ferroviaire français, et notamment de belles locomotives à vapeur ou encore des voitures Pullman de la Compagnie Internationale des Wagons Lits qui ont notamment constitué le train de luxe l'Orient-Express.
Nous ne connaissions pas l'association et son travail, ces journées du patrimoine tombait donc à pic pour découvrir tout cela.
Arrivés aux environs de Provins, directement Longueville... Le dépôt de l'Ajecta se trouve non loin de la gare SNCF, il faut longer le magnifique viaduc de la ligne Paris-Troyes pour y accéder. Il y a déjà beaucoup de monde présent, aussi nous empressons nous de nous rendre sur les lieux.

Lire la suite...