La première production de petite taille significative de la part du groupe Loonies est la Ikanim.

Screenshot Ikanim

En 2003, le groupe farbrausch sortait la fr-025. L'année suivante, pour la Breakpoint 2004, les Loonies sortaient l'Ikanim. Je ne peux pas m'empêcher de voir certaines similitudes entre la Popular et L'Ikanim... On retrouve un tit bonhomme stylisé qui se balade sur une sorte de dance-floor bien coloré en se trémoussant sur la musique, fournie par un synthétiseur honnête mais dont le résultat ne casse pas des briques. Bref, une intro malgré tout très sympa à regarder.

Puis, à la Breakpoint 2005, le groupe, avec notamment leur codeur Blueberry continue sur sa lancée avec la Noxie.

Screenshot Noxie

Ici, le synthétiseur sonore acquiert sa maturité, la bande son est irréprochable et colle parfaitement avec la qualité de l'image, pas très propre à cause de l'espèce de motion blur appliqué à celle-ci. On retrouve également quelques éléments de design qui sont vraiment bienvenue sur une production de seulement 4Ko, les synchronisations sont en tout cas bien faites. Une excellente production à voir et à revoir - attention toutefois au temps de précalcul qui est plutôt long, même sur 68060.

Puis, en 2006 vient l'incontournable Planet Loonies des ... Loonies. C'est tout simplement du grand art. Le groupe se permet, dans 4 Ko, de poser un synthétiseur, quelques effets, un synthétiseur vocal qui chante et annonce les greetings.. Voilà bien une intro digne de ce qui se fait sur PC actuellement, car il faut bien rappeler que sur Amiga, les codeurs n'ont pas accès à une API quelconque comme D3D ou autre.

Screenshot Planet Loonies

Et, en plus de ne faire que 4Ko, cette intro est arrivée première à la compétition intro 64Ko sur Amiga de la Breakpoint 2006. Seul point négatif, elle nécessite un 68060 pour tourner correctement.

On termine sur une collaboration avec le groupe Ephidrena, la Rapo Diablo. Celle-ci est arrivé en seconde (et dernière) place à la Breakpoint 2007, derrière le groupe Scarab.

Screenshot Rapo Diablo

Ici, nous avons une belle routine de blobs 3D qui est exploité tout au long de la démo, et on retrouve un synthétiseur dont j'aime beaucoup le son, j'ai l'impression d'écouter un morceau perdu sur le sampler de D-Side ou Elegy.. C'est peut-être un peu dommage d'avoir focalisé les effets sur la routine de blobs, mais je ne peux m'empêcher d'être admiratif du travail réalisé.

Voici donc un premier aperçu des productions en 4Ko sur Amiga... Ce n'est bien entendu pas tout, il y a d'autres productions très intéressantes, notamment celles du groupe Ephidrena.