Cette démo qui les a révélé, la Chromosphere, dessine une monde abstrait à l'esthétique minimaliste. Les objets sont simples, les contours se dessinent et les formes se devinent ; ici l'esthétique prédomine sur la technicité.

Screenshot Chromosphere par SQNY

SQNY, par le biais de cette première démo, a, à mon sens, su capté l'essence de la démo. Des effets abstraits existent pour eux mêmes mais intègrent un design cohérent qui est soutenu par une musique un peu minimaliste, à l'image des visuels. J'aime à croire qu'il y a une démarche artistique derrière cette démo.

Plus tard, le groupe a remis le couvert et a présenté la Linear à la Breakpoint 2008... Celle-ci n'avait rien d'exceptionnel, je n'ai pas du tout accroché en la regardant.

Il faudra attendre la dernière Assembly pour enfin revoir le groupe au mieux de sa forme, avec la Nebula. Cette intro de 64Ko s'est placé en seconde place de la compétition, derrière Fairlight et sa Panic Room et reprend la recette de la Chromosphere : esthétique minimaliste mais cohérent et musique techno minimaliste et répétitive.

Screenshot Nebula par SQNY

Toutefois, les effets semblent plus travailler en terme de code et font usage plus intensivement des shaders.. L'effet de liquide placé à la fin de la démo me paraît particulièrement bluffant, j'ai l'impression de voir le générique d'un documentaire sur Arte !

Pour aller plus loin :