La lecture de Sceen #2 m'a fait découvrir le groupe de démomakers grec ASD. Ne m'intéressant pas particulièrement à la scène PC, je ne connaissais que le groupe Farbrausch et bien sûr Equinox qui est un vieux de la vieille sur Atari et qui m'a soufflé avec leurs intros 64 K ou encore leurs productions Java qui prouvaient qu'un programme Java peut ne pas ramer, surtout à l'époque où ce langage était considérer universellement comme affreusement lent.

Le groupe ASD semble insuffler une approche plus artistique, et surtout leur codeur Navis a une philosophie qui me plait beaucoup, préférant tout coder de A à Z plutôt que de faire appel à un « tool » tel que werkkzeug, qui quelque part brise un peu la magie de la création.

Screenshot Planet Risk

La démo Planet Risk, que je n'ai vu qu'en vidéo et datant de 2004 (déjà 4 ans !), m'avait particulièrement enthousiasmé. La démo devient un ensemble cohérent et fluide, les effets s'enchainent comme si l'on regardait un film nous racontant une histoire un peu abstraite, ou peut-être un feu d'artifice de Gandalf.. Certaines parties prennent une connotation organique pour mieux ensuite revenir dans un univers céleste... Oui, céleste semble être le mot..

Une excellente production, à voir d'urgence si vous ne l'avez jamais vu (et donc que vous êtes autistes comme moi), certainement le meilleur point d'entrée pour ensuite découvrir les autres productions du groupe.

Pour en savoir un peu plus, je vous recommande également la lecture du journal de bord de Navis qu'il a écrit pendant le développement de la Lifeforce, paru dans Zine #12.