Le processeur Motorola 68010 est le second rejeton de la famille des processeurs m68k.

Sorti en 1982, soit trois ans après le premier 68000, le processeur n'apporte pas de différence significative par rapport à son prédécesseur, mais quelques petites améliorations nécessaires à certains industriels :

  • meilleure gestion de la meilleure virtuelle, en conjonction avec une MMU dédiée ;
  • ajout du registre VBR, pour Vector Base Register, permettant de placer la table des vecteurs d'exception n'importe où en mémoire ;
  • passage de l'instruction MOVE from SR en superviseur, rendant l'utilisation de ce processeur impossible sur ST, ou du moins les premiers ;

Et surtout, les performances globales se sont vues améliorées de part l'optimisation du core, à ajouter à l'ajout d'un minuscule cache permettant d'améliorer le temps d'exécution de petites boucles.

MC 68010

Je n'ai plus qu'à lui trouver un Amiga 500 d'accueil et voir si j'y gagne au change...