Intitulée Chaosland, cette intro ECS a remporté la première place de la compétition d'intro 40k de la coding The Party 93.
Après le premier logo Virtual Dreams, apparaît un message du type indiquant que la musique est générée. Le ton est donné. En fait, c'est l'une des premières démo a utilisé des samples calculés. Puis, la musique donne le ton, la démo va être rythmée et ne lassera pas. Screenshots de la démo Les quelques effets sont excellent, on regrettera parfois un choix de motifs très kitchoune (voir les petits poissons). On notera particulièrement le rotozoomer/plasma qui doit joyeusement mêler code Copper et code 68000. Thumb Up !

L'ECS est encore une fois à l'honneur (mon Amiga 600 en l'occurence), avec une intro de 64 Ko intitulée The Eye Of Ukko. Plutôt sympathique en terme de design, elle reprend la musique de la fameuse 242. A part ça, rien à se mettre sous la dent au niveau du code, elle ne vaut le détour que pour la musique et le design soigné. Screenshot Ukko En parlant de la musique, je suis incapable de dire si c'est l'originale de la 242 ou si c'est un remix.

Je ne résiste pas en terminant ce petit tour par l'intro ECS du numéro 8 du célèbre diskmag raw. Bien qu'elle ne casse pas des briques techniquement, elle se laisse regarder, et l'on pourra notamment admirer le graph de Facet/Virtual Dreams en fin d'intro et surtout se laisser prendre par la musique très smooth de Supernao/VD :
Graph de Facet

Je suis passé sur la Cyberdance (pourtant 3ème à l'Assembly 94) qui ne m'a pas particulièrement plu, j'ai d'ailleurs trouvé la musique particulièrement désagréable. La Nagual fait également un peu cheap, bien qu'il y ait des choses intéressantes techniquement. La DoodleDoo m'a plue, mais je ne me rends peut-être pas compte des capacités de base d'un Amiga 1200, mais elle ne m'a pas bluffée et la musique ne m'a pas non plus accrochée.

Je vous invite en tout les cas à regarder de plus près la carrière de ce groupe. Je tâcherai de faire le tour des quelques démos, et d'ailleurs l'AGA devrait être à l'honneur cette fois-ci.