Mercredi, un peu par hasard, je suis tombé sur l'adresse e-mail de mon professeur de français de sixième-cinquième. C'est un prof qui m'a laissé un excellent souvenir, un prof comme on aimerait en avoir tout le temps ! Quand, en plus, ce professeur vous avait émerveillé par les pièces de théâtre qu'il a écrites et montées, c'est avec beaucoup de plaisir que je l'ai contacté pour avoir de ses nouvelles... Et surprise ! Il m'a répondu ! Et quelle réponse, une réponse digne de lui - je me suis imaginé sa voix en le lisant -..

Petit morceau choisi :

Des courriels ou courriers de cet acabit sont de véritables cures de jouvence, des rayons de soleil qui nous laissent espérer qu'un prof n'est pas qu'un simple kleenex.

Merci M. Lafuenté ! Saluez vos collègues encore présents pour moi !